25 Juin – Mort

Sur le bleu, flottent.

Sur la plage, dorment.

Je ne peux exprimer le dégoût que me donnent les bouts de micro-plastique qui colorent la plage.

Parfois quand je vais me baigner, je reviens avec des déchets dans les cheveux.

C’est une langue de mort qui flotte à une dizaine de mètres du rivage et qui lèche la plage à la marée.

C’est immonde… dans quel monde vivons nous ? Je déteste notre monde actuel et son fonctionnement, sa devise, ses valeurs, ses coutumes, sa morale… je l’emmerde, et avec lui, tous ses supporters.

Écoeurement profond aujourd’hui. Révulsion.