11 Juin – J’irai toucher ces nuages

Dormir sur la plage, réveil par la marée, debout à l’aube, levé avec le soleil, sur le chemin en chassant les ombres nocturnes.

Les hautes montagnes ardues, ardantes, charnues, cassantes, m’attendent. 

Je veux les dominer, aller toucher leur sommet. Je veux les gravir jusqu’à la cîme, leur monter dessus, les escalader. 

Vues aériennes surprenantes. Délice pour les yeux, fierté des mollets, soif de l’estime, je continue mon ascension. 

À mi-chemin, j’ai l’air si loin. Je suis si haut, l’objectif paraît démesuré, les falaises escarpées comme des remparts, je suis l’assaillant désarmé.

À mi-chemin, les nuags m’appellent, je leur réponds la solitude. L’isolement soigne mes douleurs et mes questionnements. Je m’arrête, je me pose, je m’allonge, réfléchi et pense à ma vie.

Cela fait bien longtemps que j’ai perdu le chemin.

J’irai toucher ces nuages qui cachent les sommets.

Mon fil d’Ariane égaré, j’atteins les cotons des cieux en fin de journée.