20 Mai – Jusqu’au Roque Nublo

Journée libre pour tous les volontaires aujourd’hui. Nous décidons de visiter l’île, et d’atteindre le Roque Nublo, le grand et étrange rocher qui domine l’île au milieu d’un désert de terre brûlée par l’ardeur du soleil.

Première étape, la cathédrale de Teror, au milieu d’une végétation abondante entre ciel nuageux et éclaircies

Puis nous reprenons la route pour atteindre le début dela randondonnée.

Nous croisons une bananeraie. Cela me rappelle qu’il faudra que j’évoque la consommation de fruits dans un article à venir.

Puis nous prenons de la hauteur. Et de la verdure

Mais à l’approche du rocher, la végétation s’appauvrit et se caractérise.

Aussi, à la vue du rocher, nous découvrons également le sol asséché.

Pourtant le vert reste aux alentours… au moins jusqu’à ce que nous émergions sur le plateau de roc et de sable.

Le roc est… démesuré !

Et la vue saisissante.

Perchés sur la façade de pierre, nous sommes des oiseaux des cîmes guettant la plaine.

Jusqu’à ce que la chaleur du plateau rocheux nous pousse à rentrer.

Au revoir grand rocher.

En redéscendant dans la vallée, rejoingnant le vert, nos pas nous mènent vers une palmeraie.

En s’arrêtant dans un hameau, nous goûtons aux boules de coco gelées qui tapent les dents de leur froid.

Et aux abords du lac, nous traversons des grottes.

Des grottes glissées dans la montagne, avant de déboucher sur un lac quelque peu asséché.

Et jusqu’au soir, nous voyons les terres s’enflammer de crépuscule ardent et ravageur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s