Fr14 A – Tronçons d’une existence solitaire 

Il y a ces moments de solitude, qui accompagnent le voyage. 

Je voudrais parfois parler à ceux que j’aime, j’aimerais discuter avec eux, autrement que par l’écrit. J’aimerais les voir autrement que par vidéo. 

Il y a aussi la solitude sur place, oui parler anglais permet de communiquer, mais déjà, exprimer ses sentiments est dur. Aussi.

Je ressens à certains moments, ma liaison à la France, je pleure avec les Français.es en voyant les résultats du premier tour des presidentielles. Je cris de joie avec eux aussi, ou je sens la colère, l’indignation monter, selon les événements. Mais cette liaison émotionnelle, amoindrie par les écrans, se propage à moi d’une manière confuse. Je me sens lié mais je me sens si loin. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s