Wd12 A – Chroniques d’une vie malmenée

Je vis dans une caravane, c’est là que l’on m’héberge. Une jolie caravane plutôt rétro.

Vivre en nomade, c’est bien un jour où deux, mais je ne supporte déjà plus de vivre ainsi. La caravane n’est pas trop petite, elle est à ma taille. Son intérieur ne me gêne pas non plus, ni sa stabilité fébrile. Je ne sais pas, mais il y a quelque chose de précaire à vivre ainsi. Tout a sa place, rien ne doit dépasser, cela ne me dérange pas non plus. Ce qui me gêne, c’est déjà l’hygiène, la salle de bain, si étroite, sommaire et toute de plastique. La nuit aussi. La caravane est si froide, le chauffage, si petit et brûlant, bruyant. Le lit est dur, étroit, trop court. La nuit on manque d’air frais mais l’air frais est glacial et on en tremble de froid. 

Je ne voudrais pas dire que je me sens mal, mais je pense que ce mode de vie n’est pas vraiment fait pour la vie en Angleterre. Ni celle de fermiers. La boue me poursuit jusqu’à l’intérieur, je n’ai plus vraiment de lieu d’intimité, et comme il n’y a qu’une seule pièce pour manger, dormir, cuisiner, lire ou écrire mes articles, j’ai l’impression de tout faire en même temps et de ne rien faire à la fois. Je perds la notion du temps. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s