Avril pour la mer

Bientôt sur les flôts, bientôt de retour sur le bateau.

Déjà, j’aperçois la mer, d’un côté et de l’autre de l’Angleterre. 

On croise les mouettes dans les rues, elles prennent la place des pigeons.

Les côtes, les prairies, les champs, les bois, verts.

Le large bleu. Le ciel, l’horizon comme les routes grises. Les flaques et la Tamise, brunes. Pourtant le printemps vient à éclore, pointe son nez. Ici les touffes d’herbes vertes fraîches inondent les petits jardins anglais.

Les mésanges et les rouge-gorges de retour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s