Th23 M – Nouveau quotidien

Huit heures. Lever. Je m’occupe des enfants jusqu’à dix pendant que leur mère va courir, s’entraîner pour le marathon à Londres auquel elle prendra part le 2 avril. 

À trois heures de l’après-midi, cela dépend des jours, et des semaines. Tantôt nous allons prendre le train, Aveline, Arno et moi, car leur père les attend pour la soirée. Tantôt je les garde jusque dix heures du soir, couché à sept heures, puisque leur mère travaille de nuit dans un café. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s