Wd22 M – Mon cadre de vie ici


Je n’habite pas la rue des belles façades, des porches repeints, des jardins entretenus. Pas celle des maisonnettes aux vitres si propres, au portillon si soigneusement refermé. Pas celle non plus des larges trottoirs sans feuilles mortes et mauvaises herbes, à la route de goudron noire et aux murets de pierre neuves. 

J’habite le quartier où ces choses ; le jardin, la cour, la maison, ne sont pas des objets de charme mais utilitaires. J’habite une des rues humbles, des rues honnêtes, franches, simples, vraies. Une de ces rues sans réel entretien. Où on semble plus préoccupé par le fait de vivre que de bien vivre. Une rue sans décor, sans costume apparent. Une rue brute, de maisons de pierre, oui comme toutes les maisons ici, mais de pierres qui semblent encore plus lourdes et dures, comme la vie des gens.

je n’habite pas le centre-ville, je n’habite pas Leeds du tout. Ni Bradford, ni Keighley ni Skipton. Ni le centre ville de Shipley. J’habite entre Shipley et Bradford,  mais pas dans la campagne. J’habite la marée urbaine. Les Anglais ont-ils un mot pour le dire (suburbs ?) ? J’habite le tissus urbain, le flot de construction qui s’étire et s’épend entre les villes, comme coincé, comme compressé, oui, la marée urbaine. 

J’habite un quartier sans services publiques. Sans bureau de poste, sans piscine, sans bureau de police, sans bibliothèque, sans commerces, habiterais-je un dortoir ? Oui, j’ai beau être vigilant, je ne vois pas grand monde. D’ailleurs je vis une rue de voisins vigilants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s