Fr10 M – Bouddha, méditation, divinités

Voici 12 points pour découvrir le bouddhisme.

  1. La religion bouddhiste repose sur des enseignements initialement oraux, puis mis à l’écrit. Ce texte s’appelle le Dharma.
  2. Ces enseignements sont livrés par Bouddha. Fils de roi, indien, hindouiste, il décide de renoncer à son totre pour rechercher la paix de l’âme et va rencontrer les intouchables, la caste la plus basse de son grand pays. La caste exclue, méprisée.
  3. Bouddha est aujourd’hui un grade. C’est atteindre une âme en paix. Cet âme est essentielle car elle seule permet le bonheur. Le réel. Ce réel bonheur est intérieur. Il ne s’appuie pas sur des éléments extérieurs.
  4. Pour pacifier son âme, on a recourt à la méditation, qui nous apprend à prendre du recul et à nous contrôler. Des multitudes d’autres enseignements sont aussi essentiels comme la tolérance, la bienveillance, se détacher des objets, respecter une charte de principes fondamentaux…
  5. Les bouddhistes distinguent le corps de l’âme. Le premier se décompose à notre mort, la seconde s’envole vers un autre corps, c’est la réincarnation.
  6. Plus nos actions ont été bonnes, plus nous avons de chance de rester humains, et d’être favorisés par le sort.
  7. Le sort ni le hasard n’existent. C’est le kharma. Kharma signifie action. Nous vivons des conséquences de notre vie antérieure et avec nos agissements présents nous préparons nos vies futures en améliorant notre Kharma.
  8. Il existe de multiples bouddhas. Celui de la médecine, Tara blanche, Tanaka, Bouddha Shakyamuni… chacun.e est imploré.e en certaines circonstances. Il arrive que ces bouddhas reviennent via la réincarnation ou par une émanation, c’est-à-dire quelqu’un qui les égale sans être réellement leur âme.
  9. Représentés, les bouddhas se reconnaissent par leurs attributs et par la mudra, la posture de leurs mains.
  10. L’image de Bouddha représente son corps, sa parole est la Dharma, son esprit est représenté par un récipient, la stupa.
  11. La tradition Kadampa est dirigée par des Guru dont le premier est Je Tsongkhapa.
  12. Les Kadampa se différencient du reste de la tradition bouddhiste par Jorgie. Le bouddha protecteur du Dharma qu’ils sont les seuls à reconnaître.

Et voici la place, recluse, où ont lieu non pas les grandes prières ou les cours magistraux, mais les méditations quotidiennes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s