St25 F – Penser l’allemand

– Quel titre prétentieux !

– Mais oui mon cher, mais ne sonne-t-il pas bien ?

– Alors ça va.
L’allemand est incroyable. On peut tout dire en formant de nouveaux mots. Et si votre pensée ne s’explique pas encore, créez là alors avec des mots qu’il suffit d’assembler.

Pas étonnant alors qu’il existe des mots incroyables sans équivalents en français.

Erklarungsnot : la détresse de  l’absence d’explication, par exemple aux grandes questions existentielles. 

Futterneid
: sentiment de jalousie envers les autres (où de dépit vers soi) lorsqu’on s’aperçoit que les autres ont fait de meilleurs choix

Luftschloss
: rêve réel mais inatteignable


Ruinenlust
: sentiment d’excitation de notre grandeur à la vue de ruines ou civilisations détruites.

Kummerspeck
: sentiment que la nourriture est le dernier refuge à notre tristesse.


Fremdshämen
: compassion ressentie pour la honte publique d’une autre personne.


Weltschmerz
: émotion de désarroi, ennui de l’existence, ressenti comme lorsqu’on est lassé de tout, du monde entier. Littéralement, tristesse du monde.


Schadenfreude
: « rassurement », presque joie, ressenti lorsque les autres échouent, prouvant que nous ne sommes pas seuls à trouver les choses compliquées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s