SAT, 31 Dec – Dernière ligne droite

Aux groupes de touristes d’Asie (Singapour et Japon, du 20 au 22 puis du 25 au 27 décembre), se succèdent des groupes européens. Avec l’agence 4 Seasons 8 Women, nous reçevons donc quatre groupes de 8 femmes Allemandes et Aurichiennes. En plus des ice climbers. Donc beaucoup de monde.

Les touristes ne restent pas longtemps. Jamais plus de quatre jours. Je mesure alors l’avantage que j’ai sur eux ; une réelle exclusivité de vivre sur une période plus longue ici « gratuitement ».

Comme leur séjour est à peine commencé qu’il est sur le point déjà de se clore, il nous faut condenser les activités. A leur premier réveil, suivent directement la promenade en raquette sur le premier circuit, la traversée du lac à la marche, les tentatives de pêche à l’esquimeau avant de prendre le repas de midi dans un tipi et d’enchaîner en début d’après-midi par une courte randonnée en ski de fond, le musée same, le circuit 2 en moto-neige et déjà le sauna, une fois avant le repas, puis deux autres séances après.

Percer les nombreux centimètres de glace pour pouvoir pêcher.

Pendant la marche, on s’arrête quelques instant plur se réchauffer et boire un thé. Comme transporter de l’eau est laborieux, on fait fondre la neige !

Et c’est reparti.

Les voyez-vous en tout petit ?


Et le repas du soir : 95% de viande, 46 plats et… seulement 3 (dont l’assiette de pain) sans produits animaux.

Pourtant, si tout est fait pour rendre le séjour le plus agréable, certains facteurs d’un séjour réussi ne sont pas à notre portée. Évidemment, tout repose sur la nature. La météo est ainsi l’un des aléas affectant le plus le bon déroulement des quelques jours et donc forcément de l’ambiance générale de l’équipe de travail qui est conditionnée par la réussite des activités, pendue au sourire des clients. Le client est roi, pour le meilleur ou pour le pire. Évidemment, si tout dépend plus ou moins de la météo, il y a néanmoins d’autres critères de bon déroulement : le fait de voir des animaux sauvages, le fait de voir des aurores boréales… et ce soir, BINGO !

Jamais je n’en avais vu de si grandes, de si colorées, de si mouvantes, de si lumineuses ! un régal !

J’étais dans la cuisine quand on a commencé à crier dehors : ce n’était pourtant pas encore minuit. Mais sous un ciel complètement dégagé, sous la pluie d’étoile plus perçantes les unes que les autres, le long serpent céleste fendait l’air, à peine à plusieurs centaines de mètres au dessus de nos têtes : il paraissait si proche !

Le thermomètre au plus bas (pour une expérience de français), -28°C, je sors en moins de deux et en levant les yeux, je fais le même le même constat que tous ceux déjà dehors. Je me tais, quelques rires fusent, de l’émerveillement, incrédules face à la magie de la nature. 

Soudain, la vague aérienne aux couleurs vertes accélère avec le vent qui nous glace en une seule bourrasque. Mais personne ne songe à rentrer. Tous nos regards sont accrochés à cette ondulation, qui va et vient, part et arrive, si près de tout. Dans ce même mouvement d’accélération, le froid augmente encore, et avec lui apparaît l’aube d’une nouvelle couleur : sur un fond noir charbon et la courbe vert anis, nacquis du rose, du pourpre : j’imaginais déjà le violet. 

Le plus formidable dans tout ça, ce n’est pas de voir ce spectable grandiose ; c’est de se laisser porter, transcender, enveopper, transpercer, bercer par tous les sens. Oui, le visuel de ce spectacle ne serait rien, ou moindre, sans la sensation tactile du vent glacial qui vous fait perdre les doigts, et surtout sans le son. Pas le son du vent qui hurle et siffle au sommet des sapins. Le son de l’aurore boréale qui se déchaîne et se déplace graçieusement, sur la pointe des pieds, à toute vitesse, dans un calme incroyable. C’est un peu le son du traîneau du Père-Noël. Grondant comme un train, pourtant on pourait ne pas l’entendre si on ne tendais pas l’oreille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s