Wed, 16 November – L’Armée

Lîle de Samos est truffée de bases militaires. On les voit en camion, sur les routes, en hélicoptères, en mission.

J’ai déjà eu l’occasion d’en discuter avec des locaux qui racontaient que c’était pour les protéger des avions turcs. Soit.

C’est vrai que les rapports ont l’air tendus : toutes les îles inhabitées, qui se résument donc simplement à des rochers parsemés de végétation rase,  se trouvant entre la côte turque et la côte grecques, sont dominées par un drapeau. Bleau : grec, rouge : turc. Une sorte de marcage d’un territoire. 

En tous cas, ce n’est pas la présence de l’armée qui me rassure : de tout mon temps passé en Grèce, je ne me suis jamais senti plus en insécurité qu’en voyant ces tanks !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s