Thu, 27 October – L’atelier de poterie

La dernière fois qu’on s’est perdu dans la montagne à la fin d’une  randonnée, on comptait rentrer en stop. Et voilà que quelques péripéties plus tard, on se retrouve chez un potier qui nous invite dans son magasin.

La principale activité ici, pour la poterie, c’est la fabrication des très célèbres oisillons en argile que tous les habitants achètent pour mettre à chacun des quatre coins de leurs toits.

Le potier nous a proposé de nous ramener à Pythagorio une fois qu’il aurait fini sa série de verres de Samos qu’il avait déjà bien entamée.

Découvrant l’atelier, un journal m’a mis la puce à l’oreille. 

Et de nombreux autocollants ont confirmé mes hypothèses. Le soir quand nous sommes rentrés, Alexia qui est grecque m’a expliqué : subissant la crise, les îles très meurtries sont très favorables au KKE, le parti communiste grec révolutionnaire. 

À côté de son homologue grec, le Parti Communiste Français est un vrai modéré. Ici, c’est le principal parti des îles, et surtout chez les artisans commerçants très nombreux. 

J’aurais pour me douter de son succès : ici les seules affiches visibles sont celles du KKE, c’est également le Euler parti à avoir des locaux dans les villes, et c’est même une fierté pour ses électeurs qui s’affichent même dans leur boutique ! Alors qu’ils sont cinq à travailler dans l’atelier, et qu’ils ont une grande partie de leur production pour les touristes, les artisans n’hésitent pas à mettre des autocollants à différents endroits de l’atelier ou à laisser des tracts entre deux rayons de poteries exposées à la vente.

Les artisans étaient très gentils  (Comme beaucoup de gens de l’île, peut très car ils savent qu’on vient d’Archipelagos ?).

Après la visite des ateliers…

…ils nous ont offert le café. Grec bien sûr !

En sortant, devinez ce qu’on a vu ?

Quoi qu’il en soit, même si la journée se termina sur un imprévu,  j’en garde des souvenirs colorés !

Et merci encore à notre potier sans qui on serait encore certainement coincés dans la montagne !